Module 1, Activity 4

Session 4 - La nature pour la prospérité

Progression du Module
0% complet

* Les opinions exprimées dans cet enregistrement sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement celles des Nations Unies, y compris le PNUD, ou des États membres des Nations Unies.

24 septembre 2020, 15h00-16h30 (EDT)

Rencontrez les intervenants

 

Plus d'un tiers de l'humanité - 2,5 milliards de personnes - dépend directement de la nature pour sa subsistance, notamment par la pêche, l'agriculture et la sylviculture. Nous ne pouvons pas atteindre nos objectifs mondiaux de lutte contre la pauvreté si nous ne garantissons pas des écosystèmes sains et fonctionnels. Au cours de cette session, plusieurs orateurs principaux se concentrent sur les différentes dimensions des moyens de subsistance basés sur la nature, ainsi que sur les contraintes et les pressions auxquelles ces moyens de subsistance sont confrontés dans le monde entier. Des exposés courts présenteront différentes solutions pour garantir les moyens de subsistance basés sur la nature grâce à de nouvelles chaînes d'approvisionnement plus inclusives, avec l'égalité des sexes et plus justes, à la restauration des écosystèmes, aux incitations du marché, au financement et à l'action locale. Une table ronde rapide permettra d'identifier les problèmes sous-jacents et les principales mesures à prendre pour aller de l'avant.

Cette session aura lieu le 24 septembre 2020, de 15h00 à 16h30 (EDT). L'événement sera diffusé en direct sur cette page


Ressources d'intérêt

Souscrire
Avertir de
1 Comment
récent
vieux voté
Inline Feedbacks
View all comments
Lorraine Potter

The  UpLink Trillion Trees Challenge from the World Economic Forum Sustainable Development Summit last week has sourced over 250 entrepreneurial solutions for scaling and accelerating forest conservation and restoration. Six finalists presented their ideas to a multi-stakeholder panel of judges, and three winners were selected.  
The Inga Foundation was one of them.

Through its nature-based “Land for Life” regenerative agroforestry program, the Honduran team partners with rural families with an alternative to slash and burn agriculture. The Model of Inga Alley Cropping works as community-led and bottom-up with the family unit–restoring ecosystems through land practices that regenerate soil, while the resilient Inga trees and crops (planted in alleys between the tightly spaced rows of Inga trees) survive the worst climate shocks of heat and drought–achieving 100% organic food security for families with 1-2 year old Inga alleys.
Water sources are protected, erosion and mudslides stopped-with no chemical fertilizers, pesticides or herbicides.
Inga Alley Cropping fulfills 11 of the 17 UN SDGs with no negative impact whatsoever on the remaining 6.
Thank you for the call to action and looking forward to sharing and connecting with many others.