Cibles du Cadre Mondial pour la Biodiversité

Cible 11. Les contributions de la nature à l'homme sont restaurées, maintenues et renforcées

Restaurer, préserver et renforcer les contributions de la nature aux populations, y compris les fonctions et services écosystémiques, tels que la régulation de l'air, de l'eau et du climat, la santé des sols, la pollinisation et la réduction des risques de maladie, ainsi que la protection contre les risques et catastrophes naturels, grâce à des solutions fondées sur la nature et/ou des approches écosystémiques dans l'intérêt de toutes les populations et de la nature.

Voici les notes d'orientation préparées par le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (SCBD) pour la cible 11

Les contributions de la nature à l'homme, un concept similaire et inclusif des services écosystémiques, font référence à toutes les contributions de la biodiversité au bien-être ou à la qualité de vie de l'homme. Ces contributions prennent diverses formes, notamment des contributions matérielles, des services de régulation et d'autres contributions non matérielles, y compris spirituelles et culturelles. En raison du déclin continu de la biodiversité, les contributions de la nature à l'homme sont également en déclin, ce qui a de graves répercussions sur le bien-être humain et la cohésion sociale. La restauration, le maintien et l'amélioration des contributions de la nature à l'homme constituent une logique importante pour la conservation et l'utilisation durable de la biodiversité.

Cette cible demande que l'ensemble des contributions de la nature aux populations soit restauré, maintenu ou amélioré d'ici à 2030 et met l'accent sur la régulation de l'air, de l'eau et du climat, la santé des sols, la pollinisation et la réduction des risques de maladie, ainsi que sur la protection contre les risques naturels et les catastrophes. Pour ce faire, la cible identifie des solutions basées sur la nature et/ou des approches basées sur les écosystèmes comme une approche spécifique pour atteindre cette cible. 

  • Solutions fondées sur la nature et/ou approches fondées sur les écosystèmes - Les solutions fondées sur la nature peuvent être définies comme des actions visant à protéger, conserver, restaurer, utiliser durablement et gérer les écosystèmes terrestres, d'eau douce, côtiers et marins naturels ou modifiés, qui répondent aux défis sociaux, économiques et environnementaux de manière efficace et adaptative, tout en assurant simultanément le bien-être humain, les services écosystémiques, la résilience et les avantages de la biodiversité. Les approches écosystémiques peuvent être définies comme l'utilisation de la biodiversité et des services écosystémiques, en particulier dans le cadre d'une stratégie globale visant à atténuer les effets néfastes du changement climatique et à s'y adapter.  

  • Les actions visant à atteindre la cible 11 doivent tenir compte de toutes les considérations relatives à la mise en œuvre identifiées dans la section C du cadre mondial de la biodiversité de Kunming-Montréal.  
  • Les progrès accomplis dans la réalisation de cette cible contribueront à la réalisation des objectifs A et B du cadre mondial pour la biodiversité Kunming-Montréal. Les progrès vers cette cible seront facilités par les mesures prises pour atteindre les autres cibles du cadre mondial pour la biodiversité, en particulier les cibles portant sur les facteurs directs de la biodiversité, à savoir les objectifs contribuant à atteindre les cibles 2, 3, 5, 6, 7, 8, 9, 10 et 12. 
  • Les éléments de la cible 11 ont été traités précédemment dans le cadre de l'objectif 14 d'Aichi pour la biodiversité.   
  • Des éléments de la cible 11 sont également abordés dans les cibles des objectifs de développement durable, notamment les cibles 1.5 et 15.4.  

  • Comment les contributions de la biodiversité sont-elles reconnues dans les politiques, stratégies et plans nationaux existants ? Comment le rôle de la biodiversité peut-il être (davantage) reconnu, soutenu et/ou renforcé ? Quels outils politiques sont utilisés ou doivent être envisagés ?  
  • Quelles sont les possibilités et les contraintes liées à la restauration, au maintien et à l'amélioration des contributions de la nature à l'homme ? Examinez les coûts et avantages écologiques, économiques et sociaux potentiels dans des écosystèmes spécifiques.  
  • Quels sont les acteurs susceptibles d'être affectés par les efforts de restauration, de maintien et d'amélioration des contributions de la nature à l'homme ? Comment les impliquer et répondre à leurs besoins ? Quels sont les compromis à prendre en compte ?  
  • Quelles ressources supplémentaires (financières, humaines et techniques) seront nécessaires pour atteindre cette cible ? Comment ces ressources supplémentaires peuvent-elles être mobilisées ? Quelles sont les sources possibles ? 

Le cadre de suivi du cadre mondial de la biodiversité de Kunming-Montréal identifie les indicateurs suivants pour cette cible :  

Indicateurs phares : 

Indicateurs de composantes  

  • Nombre de personnes décédées, disparues ou directement touchées lors de catastrophes, pour 100 000 habitants  
  • Taux de mortalité attribuable à linsalubrité de l’eau, aux déficiences du système d'assainissement et au manque d'hygiène (accès à des services EAH (Eau, Assainissement et Hygiène pour tous) inadéquat)  
  • Niveaux moyens annuels de particules fines (par exemple, PM2,5 et PM10) dans les villes  
  • Proportion des plans d'eau dont la qualité de l'eau ambiante est bonne  
  • Niveau de stress hydrique   

Indicateurs complémentaires  

  • Comptes des émissions atmosphériques  
  • Proportion d' administrations locales ayant mis en place des politiques et procédures opérationnelles encourageant la participation de la population locale à la gestion de l'eau et de l'assainissement  
  • Proportion de la population utilisant des services d'alimentation en eau potable gérés en toute sécurité  
  • Taux de mortalité attribuable à la pollution de l’air ambiant et des ménages (indicateur SDG 3.9.1)  

Évaluations  

Outils et conseils  

Note du Secrétariat : Ces documents d'orientation fournissent un aperçu de la cible en présentant brièvement les termes clés, en mettant en évidence certaines des implications pour la fixation de cibles nationales, et en fournissant des points clés et des questions directrices à prendre en compte dans le cadre des exercices de fixation de cibles nationales. Ils identifient également les indicateurs adoptés pour surveiller les progrès et les ressources pouvant aider à la fixation et à la mise en œuvre de cibles nationales. Ces documents doivent être considérés comme un travail en cours et seront périodiquement mis à jour en fonction des contributions des Parties et des organisations partenaires à la lumière de l'expérience de leur utilisation. Ces informations sont destinées à servir de ressource que les Parties et d'autres pourraient envisager d'utiliser lors de la mise en œuvre du cadre mondial pour la biodiversité. Ils ne remplacent ni ne qualifient la décision 15/4 ni la 15/5