Comment mettre en œuvre des programmes nationaux volontaires d’empreinte carbone (PNVHC)?

Au cours de ce cours autodidacte, vous acquerrez des connaissances issues des leçons tirées de 4 programmes pionniers dans la région depuis plus de 10 ans. Vous étudierez les bases théoriques, les différentes étapes de conception et de mise en œuvre, les coûts, les mécanismes de financement et les avantages d’un programme national volontaire d’empreinte carbone (PNVHC).

Foire aux questions Syllabus Rencontrer les experts

Ce produit a été développé dans le cadre de l’initiative Climate Promise du PNUD, grâce au généreux financement des gouvernements de l’Allemagne, du Japon, de l’Union Européenne, du Royaume-Uni, de la Suède, de l’Espagne, de la Belgique, de l’Islande, de l’Italie, du Portugal, et d’autres partenaires de financement de base, et soutient la contribution du PNUD au NDC Partnership.

Donateurs:

Partenaires:

Développeur Technique:


Durée : 5 modules
Type de cours : Cours à votre rythme
Langues : Anglais, espagnol, français
Estimation du temps de travail : 1 heure par module
Organizadores y donantes : Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), PNUD Climate Promise, European Union, European Union – Climate Action, Germany BMU, Germany IKI-BMU, Germany BMZ, Japan MOFA, Japan ODA, Spain AECID, UK Defra, Sweden SIDA, Italian Ministry of Environment and Energy Security
Contributeurs : Ministry of Environment - Panama (MiAMBIENTE), Ministry of Environment - Peru (MINAM), Ministry of Environment - Chile (MMA), Ministry of Environment, Water and Ecological Transition - Ecuador (MAATE)


Les actions pour freiner l’augmentation du changement climatique sont entrées dans une décennie critique d’action où les objectifs pour nous maintenir en dessous de 1,5°C stimulent déjà l’atteinte d’une neutralité carbone stable d’ici 2050. Dans ce contexte, la mitigation et la neutralisation des sources de gaz à effet de serre (GES) dans de larges secteurs de la société sont une priorité. Cette approche volontaire et large nécessite une plateforme nationale qui permet la contribution spontanée et volontaire d’un nombre aussi large et diversifié que possible d’activités émettrices de GES. Ces plateformes volontaires d’empreinte carbone, associées aux efforts nationaux de mitigation, permettent de quantifier, d’enregistrer et donc d’ajouter les GES réduits ou neutralisés par les différents acteurs qui adhèrent aux plateformes d’empreinte carbone.

De nombreux acteurs - publics et privés - ont travaillé sur la conception de normes et de méthodologies pour la mesure de l’empreinte carbone, ainsi que sur la conception et la mise en œuvre de programmes obligatoires et volontaires pour la quantification des émissions et des réductions/absorptions de GES. En particulier, en Amérique latine, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a soutenu pendant plus d’une décennie la mise en œuvre d’initiatives de Programmes Nationaux Volontaires d’Empreinte Carbone (PNVHC), en commençant par le Chili et le Pérou, et plus récemment avec le Panama et l’Équateur.

Sur la base des expériences de ces quatre pays, le PNUD a consolidé ces expériences pour le bénéfice de futures initiatives dans la région ou ailleurs, grâce à l’élaboration du ‘Guide pour la mise en œuvre de Programmes Nationaux Volontaires d’Empreinte Carbone en Amérique Latine’. Ce guide, pionnier dans son domaine, décrit les paramètres techniques et administratifs qui caractérisent ces plateformes, fournissant aux gouvernements qui commencent ce processus, un itinéraire détaillé pour la mise en œuvre de modèles similaires adaptés à leurs besoins spécifiques.

En reprenant et en adaptant les informations systématisées dans ce guide développé en 2022, le présent cours en ligne a été développé dans le but de faciliter le temps d’apprentissage. Pour une lecture détaillée et des références, nous recommandons de compléter le cours en ligne avec la lecture du guide.

À propos du cours

Conscients du défi que représente la mise en œuvre de l’agenda de l’Accord de Paris en ce qui concerne les objectifs de 2030, maintenant avec la nécessité de consolider des objectifs de neutralité carbone d’ici 2050, cela nécessite un effort massif dans lequel la participation du secteur privé est fondamentale. Ce cours aidera les fonctionnaires (décideurs et techniciens) à se préparer au défi de la mise en œuvre d’un système volontaire de mesure de l’empreinte carbone dans leurs pays. De plus, il aidera les acteurs du secteur privé à comprendre comment l’action climatique peut contribuer au développement des entreprises. De plus, le public en général pourra accéder à un cours qui lui permettra de se familiariser avec les bases théoriques de la mesure de l’empreinte carbone.

Points forts et résultats du cours

Ce cours vise à :

  • Construire des capacités dans le secteur public qui facilitent la conception et la mise en œuvre de PNVHC ajustés aux objectifs nationaux de mitigation des GES alignés sur les NDC et les stratégies de décarbonisation à long terme.
  • Faire connaître au secteur privé le fonctionnement de ces PNVHC et les avantages auxquels il peut accéder en tant que participant, afin de promouvoir et de massifier sa participation volontaire à ces initiatives.
  • Offrir au public en général une introduction brève mais compréhensible aux concepts de base et aux avantages de la mesure et du rapport de l’empreinte carbone.

Objectifs d'apprentissage

Après avoir terminé le cours, les participants seront en mesure de :

  • Identifier et comprendre les concepts techniques fondamentaux qui soutiennent la mise en œuvre d’un PNVHC.
  • Définir les aspects administratifs qui délimiteront le fonctionnement d’un PNVHC.
  • Définir les aspects techniques qui régiront l’opérationnalisation d’un PNVHC.
  • Sélectionner une plateforme d’exploitation pour un PNVHC qui soit appropriée aux besoins et aux ressources disponibles.
  • Préparer un budget initial pour la conception et la mise en œuvre d’un PNVHC.
  • Comprendre, diffuser et tirer parti des avantages offerts par un PNVHC.

Sujets du cours

Le cours couvrira les sujets suivants :

  • MODULE 1. Qu’est-ce qu’un Programme National Volontaire de l’Empreinte Carbone ? Concepts et principaux composants techniques.
  • MODULE 2. Comment mettre en œuvre un Programme National Volontaire de l’Empreinte Carbone ? Phase de conception des éléments administratifs.
  • MODULE 3. Comment mettre en œuvre un Programme National Volontaire de l’Empreinte Carbone ? Phase de conception des éléments techniques.
  • MODULE 4. Comment mettre en œuvre un Programme National Volontaire de l’Empreinte Carbone ? Phase de mise en œuvre.
  • MODULE 5. Pourquoi mettre en œuvre un Programme National Volontaire de l’Empreinte Carbone ? Avantages pour les secteurs public et privé.

Conditions d'achèvement du cours

Afin de recevoir le certificat de participation correspondant, les participants devront :

  • Terminer toutes les leçons en ligne (5 modules).
  • Réussir un total de 5 questionnaires disponibles à la fin de chaque module (un questionnaire par module).
  • Compléter une enquête de satisfaction de l’utilisateur.

Registration

Click “Enroll” to register and gain access to course materials. If you have any questions, please contact the Learning for Nature team at info@learningfornature.org.



Contenu

Tout Afficher
Contenu du Module
0% terminé 0/1 Steps
+1770 inscrits
Pas inscrit

Le cours comprend

  • 8 Modules
  • 9 activités
  • 5 quiz
  • Certificat de cours

Foire aux questions

Syllabus

Module 1Module 2Module 3Module 4Module 5

Module 1 : Qu’est-ce qu’un Programme national volontaire d’empreinte carbone ? Concepts clés et principales composantes techniques

OBLIGATOIRE :Leçon

  • Leçon 1: Qu’est-ce qu’un Programme national volontaire d’empreinte carbone ? Concepts clés et principales composantes techniques

OBLIGATOIRE :Quiz
Le Quiz 1 évalue votre compréhension de la thématique abordée dans les cours du Module 1.


Module 2 : Comment mettre en œuvre un programme national volontaire d’empreinte carbone ? Phase de conception des aspects administratifs

OBLIGATOIRE :Leçon

  • Leçon 2: Comment mettre en œuvre un programme national volontaire d’empreinte carbone ? Phase de conception des aspects administratifs

OBLIGATOIRE :Quiz
Le Quiz 2 évalue votre compréhension de la thématique abordée dans les cours du Module 2.


Module 3 : Comment mettre en œuvre un programme national volontaire d’empreinte carbone ? Phase de définition des aspects techniques.

OBLIGATOIRE :Leçon

  • Leçon 3: Comment mettre en œuvre un programme national volontaire d’empreinte carbone ? Phase de définition des aspects techniques.

OBLIGATOIRE :Quiz
Le Quiz 3évalue votre compréhension de la thématique abordée dans les cours du Module 3.


Module 4 : Comment mettre en œuvre un programme national volontaire d’empreinte carbone ? Phase de mise en place.

OBLIGATOIRE :Leçon

  • Leçon 4: Comment mettre en œuvre un programme national volontaire d’empreinte carbone ? Phase de mise en place.

OBLIGATOIRE :Quiz
Le Quiz 4 évalue votre compréhension de la thématique abordée dans les cours du Module 4.


Module 5 : Pourquoi mettre en œuvre un programme national volontaire d’empreinte carbone ? Avantages pour les secteurs public et privé.

OBLIGATOIRE :Leçon

  • Leçon 5: Pourquoi mettre en œuvre un programme national volontaire d’empreinte carbone ? Avantages pour les secteurs public et privé.

OBLIGATOIRE :Quiz
Le Quiz 5 évalue votre compréhension de la thématique abordée dans les cours du Module 5.


Lorenzo Eguren
Coordinateur régional de pays
PNUD Climate Promise

Lorenzo est un économiste particulièrement intéressé par les questions liées à l'environnement et au développement durable. Son expérience sur le changement climatique a commencé en 2002 au sein du Fonds national pour l'environnement du Pérou et depuis lors, il travaille dans les secteurs privé et public, travaillant sur les marchés du carbone, les négociations sur le changement climatique, les communications nationales de la CCNUCC, la conception et la mise en œuvre des rapports et vérifications du suivi et des contributions déterminées au niveau national. Au cours des 7 dernières années, il a travaillé en tant que Coordinateur sur 6 projets du PNUD liés au changement climatique au ministère de l'Environnement du Pérou. Actuellement, il travaille en tant que coordinateur pays LAC NDC SP/Climate Promise.


Miguel Rescalvo est le fondateur de Neyen Consulting (Neyen.io), un cabinet de conseil multidisciplinaire international à l'avant-garde des politiques en matière de changement climatique, des marchés du carbone, de la transition juste et des politiques énergétiques en Asie, en Amérique latine, en Afrique et en Europe. Miguel a développé des lignes directrices similaires dans la région, comme le programme mexicain sur les gaz à effet de serre dans sa conception initiale il y a des années. De plus, il est l'auteur ou co-auteur de publications telles que les lignes directrices RISOE du PNUE pour les mécanismes de développement propre (MDP) ou le manuel de validation et de vérification du MDP pour la Banque mondiale. Il a contribué à d'autres rapports tels que le rapport du PNUE sur les écarts d'émissions. De plus, il a récemment participé à l'élaboration d'une feuille de route pour la mise en œuvre d'un marché volontaire du carbone au Panama et à l'opérationnalisation de l'article 6 de l'Accord de Paris dans plusieurs pays de la région ALC.


Gianluca Merlo
Conseiller technique régional - stratégie et politique climatiques.
PNUD Climate Promise

Gianluca est un ingénieur possédant une vaste expérience dans les domaines de l'énergie, du pétrole et du gaz et de la gestion de l'eau. Depuis 2006, il est consultant sur des projets d'atténuation des émissions, des inventaires de gaz à effet de serre, des projets de financement climatique et d'adaptation au changement climatique en Amérique latine et dans les Caraïbes. Il a été Directeur général du Programme carbone latino-américain, CAF. Travaillant au Hub régional du PNUD pour l'Amérique latine et les Caraïbes au Panama, Gianluca est titulaire d'un master ès arts avec distinction en génie de l'environnement de l'Université catholique Andrés Bello de Caracas et d'une spécialisation en hydrogéologie de l'Université polytechnique de Catalogne à Barcelone, en Espagne.