Série de webinaires sur le Projet d'appui aux mesures précoces du FEM – Session #4 : Intégrer les droits de l'homme et les considérations de genre dans les SPANB

Lors de ce quatrième webinaire du projet de soutien à l'action précoce du cadre mondial de la biodiversité du FEM, les participants ont été orientés vers les éléments clés de l'intégration des droits de l'homme et de l'égalité des sexes dans les plans d'action nationaux pour la biodiversité.

Organisateurs :




Langues: anglais, français, espagnol
Dates: 29 juin 2023 (français). Cliquez sur votre langue préférée ci-dessus pour consulter le programme dans d'autres langues.
Séances : 1 session (français)
Engagement: 90 min
 Partenaires:  United Nations Environment Programme, La Convention sur la biodiversité biologique


Rencontrez les intervenants Accédez à la page du Projet d'appui aux mesures précoces

 

 

Accédez à l’ensemble complet des enregistrements du Projet d'appui aux mesures précoces sur le forum NBSAP ici.

Dans sa déclaration d'ouverture, le cadre mondial de la biodiversité de Kunming à Montréal de la Convention sur la diversité biologique (CDB) reconnaît que la biodiversité est essentielle au bien-être humain, à la santé de la planète et à la prospérité économique de tous les peuples, y compris pour vivre en équilibre et en harmonie avec la Terre nourricière. Les droits de l'homme sont intégrés dans l'ensemble du cadre, y compris les considérations relatives à sa mise en œuvre et les objectifs spécifiques. Le cadre reconnaît le droit à un environnement propre, sain et durable, reconnu dans plus de 150 pays et par la résolution 76/300 de l'Assemblée générale et la résolution 48/13 du Conseil des droits de l'homme. La cible 1 du cadre appelle à des mesures de conservation qui respectent les droits des peuples autochtones, la cible 22 appelle à assurer une représentation et une participation pleines, équitables, inclusives, efficaces et sexospécifiques à la prise de décision, ainsi que l'accès à la justice et aux informations relatives à la biodiversité, et la cible 23 et le plan d'action de la CDB sur le genre visent également à assurer l'égalité des sexes dans la mise en œuvre du cadre grâce à une approche sexospécifique où toutes les femmes et les filles ont les mêmes possibilités et capacités de contribuer aux trois objectifs de la Convention.

Au cours de ce webinaire, les participants ont été orientés vers les éléments clés de l'intégration des droits de l'homme et de l'égalité des sexes dans les SPANB. Christina Supples, du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), a présenté les éléments du projet EAS relatifs aux droits de l'homme. Katherine Despot-Belmonte, du Programme des Nations unies pour l'environnement - Centre mondial de surveillance continue de la conservation de la nature (PNUE-WCMC), a présenté les approches permettant d'intégrer les considérations de genre dans les SPANB. Les perspectives d'adoption d'une approche basée sur les droits de l'homme pour la révision des SPANB ont été explorées par Ben Schachter, Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH). Enfin, Terence Hay-Edie, du PNUD, a fait part de ses réflexions sur la manière d'intégrer l'action locale et l'approche de l'ensemble de la société. Le webinaire s'est conclu par une discussion animée.

Objectifs du webinaire

Ce webinaire :

  • A orienté les participants vers une approche fondée sur les droits de l'homme, en soulignant les résolutions, les plans et les objectifs pertinents des Nations unies
  • Fourni des conseils spécifiques sur la manière d'intégrer les considérations de genre et de droits de l'homme dans les SPANB
  • Identifié les mesures pratiques que les parties et les partenaires peuvent prendre pour incorporer l'action locale et les approches de l'ensemble du gouvernement et de l'ensemble de la société dans les processus de mise à jour ou de révision des SPANB.

Séances

Le webinaire a été proposé en trois langues : anglais, français et espagnol. Les enregistrements des webinaires et les présentations sont disponibles ci-dessous.

Ordre du jour du webinaire

Durée de la présentation Présentation Présentateur
10 min Bienvenue et logistique
  • anglais: Casandra Llosa (PNUD)
  • espagnol: Casandra Llosa (PNUD)
  • français: Marion Marigo (PNUD)
10 min Présentation du projet GBF-EAS
  • anglais: Christina Supples (PNUD)
  • espagnol: Casandra Llosa (PNUD)
  • français: Marion Marigo (PNUD)
30 min Présentation sur le renforcement des SPANB par la consolidation des capacités et de la coopération technique et scientifique
  • anglais: Erie Tamale (CDB)
  • espagnol: Kristina Taboulchanas (CDB)
  • français:
30 min Séance de questions-réponses Tous les participants
10 min Clôture
  • anglais: Casandra Llosa (PNUD)
  • espagnol: Casandra Llosa (PNUD)
  • français: Marion Marigo (PNUD)

Des questions ?

Pour plus d'informations ou si vous avez des questions, veuillez contacter Casandra Llosa à l'adresse alexis.legigand@undp.org.

Pas inscrit
Webinaire indépendant

Le cours comprend

  • 2 Modules
  • 7 activités

Rencontrez les intervenants


Kristina Taboulchanas, Responsable de la gestion des programmes, Secrétariat de la CDB

Kristina soutient le programme de travail du secrétariat en matière de renforcement des capacités et de coopération technique et scientifique. Avant de rejoindre le Secrétariat, elle a dirigé un programme de coopération technique entre la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) et le ministère brésilien de l'environnement. De 2007 à 2014, elle a coordonné les travaux régionaux de la CEPALC sur les statistiques et les comptes environnementaux en aidant les pays à renforcer leurs systèmes d'information sur l'environnement. Avant de rejoindre les Nations unies, elle a travaillé au Centre de recherches pour le développement international du Canada, qui finance des projets de recherche dans les pays en développement. Elle est titulaire d'un diplôme d'études supérieures en évaluation des politiques et des programmes de l'université de Carleton et d'une maîtrise en études environnementales de l'université de Dalhousie.


Erie Tamale, responsable principal de la gestion des programmes et chef de l'unité "Renforcement des capacités et gestion des connaissances", Secrétariat de la CDB

Erie travaille au secrétariat de la CDB depuis 22 ans. Avant de rejoindre le secrétariat, il a travaillé pendant six ans pour le Fonds mondial pour la nature (WWF) International en Suisse et au Kenya et, auparavant, pour le ministère de l'environnement de son pays d'origine, l'Ouganda.