GEF Early Action Support Webinar Series – Webinar #3: Strengthening NBSAPs by Integrating Capacity Building and Technical and Scientific Cooperation

Organisateurs :




Langues: Anglais, français, espagnol
Dates: 29 juin 2023 (français). Cliquez sur votre langue préférée ci-dessus pour consulter le programme dans d'autres langues.
Séances : 1 session (français)
Engagement: 90 min
 Partenaires:  United Nations Environment Programme, La Convention sur la biodiversité biologique


Rencontrez les intervenants Télécharger le document Q&AAccédez à la page du Projet d'appui aux mesures précoces

 

 

Accédez à l’ensemble complet des enregistrements du Projet d'appui aux mesures précoces sur le forum NBSAP ici.

Pour réaliser notre engagement mondial commun afin d'arrêter et d'inverser la perte de biodiversité, et de mettre la nature sur la voie de la régénération, il faut un environnement favorable qui renforce la capacité des individus et des institutions à contribuer avec succès. Les Parties à la CDB et les autres acteurs doivent également disposer des connaissances, des outils, des technologies et des capacités institutionnelles nécessaires pour planifier, hiérarchiser, mobiliser les ressources, mettre en œuvre et contrôler efficacement les stratégies et actions nationales visant à atteindre les objectifs et les cibles du CMB.

Lors de la 15e conférence des Parties à la CDB (COP 15), les Parties ont adopté la décision 15/8 et la cible 20 sur le développement des capacités et la coopération technique et scientifique. Dans ces décisions, les nations sont invitées à identifier et à hiérarchiser leurs besoins en matière de capacités, à mettre en place des environnements propices au développement des capacités et à la coopération technique et scientifique, et à intégrer ces éléments dans les stratégies et plans d'action nationaux en matière de biodiversité (SPANB).

Au cours de ce webinaire, le Secrétariat de la CDB a présenté aux participants les éléments clés de la décision 15/8 et de la cible 20, et les a aidés à réfléchir à la manière de les intégrer lors de l'alignement et de la révision des stratégies et plans d'action nationaux pour la biodiversité. La session a également exploré comment préparer un plan d'action de développement des capacités, et a discuté des étapes pour améliorer les initiatives et les programmes de développement des capacités. Enfin, les présentateurs ont identifié des mesures pratiques que les Parties et les partenaires peuvent prendre pour promouvoir la science, la technologie, l'innovation et d'autres systèmes de connaissances, renforcer les réseaux pertinents et faciliter l'échange d'informations, d'expériences, de compétences et de savoir-faire technique, notamment par l'intermédiaire du Forum NBSAP.

Objectifs du webinaire

Ce webinaire :

  • A orienté les participants vers les éléments clés de la Décision 15/8 et de la Cible 20, et les a guidés vers la manière d'intégrer ces considérations lors de l'alignement et de la révision de la SPANB ;
  • A exploré comment préparer un plan d'action de développement des capacités, et a discuté des étapes pour améliorer les initiatives et les programmes de développement des capacités ;
  • A identifié les mesures pratiques que les Parties et les partenaires peuvent prendre pour promouvoir la science, la technologie, l'innovation et d'autres systèmes de connaissances ; renforcer les réseaux pertinents ; et faciliter l'échange d'informations, d'expériences, de compétences et de savoir-faire technique, y compris par le biais du Forum NBSAP  ;
  • A favorisé la prise de conscience et la compréhension du cadre stratégique à long terme sur le développement et renforcement des capacités, ainsi que du mécanisme technique et scientifique ;
  • A expliqué pourquoi et comment les Parties et les autres acteurs doivent identifier et hiérarchiser leurs besoins en matière de capacités ;A encouragé les Parties à mettre en place des environnements favorables et à renforcer les capacités organisationnelles pour faciliter le développement des capacités et la coopération technique et scientifique ; et
  • A fourni des conseils et un soutien aux Parties sur l'intégration des composantes de développement des capacités dans leurs SPANB ou sur l'élaboration de plans d'action nationaux dédiés au développement des capacités.

Séances

Le webinaire a été proposé en trois langues : anglais, français et espagnol. Les enregistrements des webinaires et les présentations sont disponibles ci-dessous.

Ordre du jour du webinaire

Durée de la présentation Présentation Présentateur
10 min Bienvenue et logistique
  • anglais: Casandra Llosa (PNUD)
  • espagnol: Casandra Llosa (PNUD)
  • français: Marion Marigo (PNUD)
10 min Présentation du projet GBF-EAS
  • anglais: Christina Supples (PNUD)
  • espagnol: Casandra Llosa (PNUD)
  • français: Marion Marigo (PNUD)
30 min Présentation sur le renforcement des SPANB par la consolidation des capacités et de la coopération technique et scientifique
  • anglais: Erie Tamale (CDB)
  • espagnol: Kristina Taboulchanas (CDB)
  • français:
30 min Séance de questions-réponses Tous les participants
10 min Clôture
  • anglais: Casandra Llosa (PNUD)
  • espagnol: Casandra Llosa (PNUD)
  • français: Marion Marigo (PNUD)

Des questions ?

Pour plus d'informations ou si vous avez des questions, veuillez contacter Casandra Llosa à l'adresse alexis.legigand@undp.org.

Pas inscrit
Webinaire indépendant

Le cours comprend

  • 2 Modules
  • 7 activités

Rencontrez les intervenants


Kristina Taboulchanas, Responsable de la gestion des programmes, Secrétariat de la CDB

Kristina soutient le programme de travail du secrétariat en matière de renforcement des capacités et de coopération technique et scientifique. Avant de rejoindre le Secrétariat, elle a dirigé un programme de coopération technique entre la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) et le ministère brésilien de l'environnement. De 2007 à 2014, elle a coordonné les travaux régionaux de la CEPALC sur les statistiques et les comptes environnementaux en aidant les pays à renforcer leurs systèmes d'information sur l'environnement. Avant de rejoindre les Nations unies, elle a travaillé au Centre de recherches pour le développement international du Canada, qui finance des projets de recherche dans les pays en développement. Elle est titulaire d'un diplôme d'études supérieures en évaluation des politiques et des programmes de l'université de Carleton et d'une maîtrise en études environnementales de l'université de Dalhousie.


Erie Tamale, responsable principal de la gestion des programmes et chef de l'unité "Renforcement des capacités et gestion des connaissances", Secrétariat de la CDB

Erie travaille au secrétariat de la CDB depuis 22 ans. Avant de rejoindre le secrétariat, il a travaillé pendant six ans pour le Fonds mondial pour la nature (WWF) International en Suisse et au Kenya et, auparavant, pour le ministère de l'environnement de son pays d'origine, l'Ouganda.